Actualité

eAP – Les Mirage 2000-5F français s’entraînent avec les Eurofighter britanniques

28/04/2022

Les 20 et 21 avril, deux Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force se sont rendus en Estonie pour réaliser des vols d’entraînements conjoints avec les pilotes français d’enhanced Air Policing (eAP).

Deux Mirage 2000-5F français et deux Typhoon de la Royal Air Force se sont affrontés dans l’espace aérien estonien aux cours de missions d’entraînement au combat beyond visual range (BVR). Ces combats, hors de portée visuelle, consistent à détecter, identifier et engager un appareil ennemi à distance, à l’aide du radar de bord ainsi que des informations données par un contrôleur tactique localisé au sol.

Au cours de ces vols, les pilotes français et britanniques ont alterné les rôles. Ils se sont entraînés en position défensive, blue air, afin de faire face aux tentatives d’intrusion des aéronefs ennemis ; puis en position agressive, red air, afin de percer le rideau de défense mis en place. Ce type de combat permet aux pilotes de maintenir un haut niveau d’entraînement et de renforcer leur interopérabilité.

Deux Eurofighter et un Mirage, en patrouille.

Cet entraînement est une mise en œuvre concrète des traités de Lancaster House. Ces derniers, signés le 2 novembre 2010 entre la France et le Royaume Uni, poursuivent l’objectif de développer l’interopérabilité et de renforcer notre capacité à intervenir ensemble, aux côtés de nos alliés. Ils permettent également aux deux nations de valider un partenariat clé concernant la police du ciel, les autorisant à poursuivre et intercepter des aéronefs dans leurs espaces aériens respectifs.

Les deux Typhoon monoplaces de la Royal Air Force arrivés sur la base aérienne d’Ämari sont, comme les Mirage 2000-5F, spécialisés dans les missions de défense aérienne. À l’image du détachement français actuellement déployé en Estonie, ces aéronefs participent aussi régulièrement aux détachements de police du ciel dans les pays Baltes.

eAP s’inscrit dans le cadre des missions de police du ciel de l’OTAN, dans les pays Baltes, dites « Baltic air policing » (BAP). Ces missions visent à garantir l’intégrité de l’espace aérien balte en temps de paix et la France y est régulièrement déployée depuis 2004. Aussi, quand l’OTAN a mis en œuvre l’eAP, en 2014, au titre des mesures d’assurance en direction des pays Baltes, la France a répondu présente. Les forces françaises, solidaires avec leurs alliés, ont ainsi complété leur engagement dans BAP en proposant de prendre des tours d’alerte au titre de la mission eAP dont cette année marque le troisième mandat sur le sol estonien.

 

© Etat-major des armées