Actualité

Visite du CEMA sur la base aérienne à vocation nucléaire d'Avord

25/04/2022

Le jeudi 21 avril, le général d'armée Thierry Burkhard, chef d'état-major des Armées (CEMA), s'est rendu sur la base aérienne (BA) 702 "Capitaine Georges Madon" d'Avord.

Le CEMA était accompagné du général d'armée aérienne Stéphane Mille, chef d'état-major de l'armée de l'Air et de l'Espace (CEMAAE).

Un outil de combat en pleine modernisation

Après avoir été accueilli par le colonel Olivier Kaladjian, commandant la BA 702, le CEMA a pu mesurer la modernisation de cette base aérienne, marquée le 13 avril dernier par le premier atterrissage de l'A330 MRTT Phénix, outil majeur de projection et de puissance pour les armées françaises et dont la mission première est de contribuer à la dissuasion.

Le CEMA visitant la tour de contrôle de la base aérienne 702.

Au cœur des opérations des armées

Le général Burkhard est allé à la rencontre des Aviateurs engagés au rythme des opérations sur de multiples missions. Depuis le mois de février, la base aérienne 702 d'Avord est ainsi devenue, grâce à l’entrepôt majeur de munitions qu’elle accueille, le hub de munitions des armées pour les opérations. Par ailleurs, les personnels de la 36e escadre de commandement et de conduite aéroportés (EC2A) d'Avord participent avec leurs E-3F Awacs aux missions enhanced Vigilance Activities (EVA) de réassurance menée par l’OTAN sur le flanc est de l’Alliance. Enfin, les opérateurs de l'escadron de défense sol-air 02/950 "Sancerre" ont déployé, en mars 2022, leurs systèmes d'armes à Versailles afin de protéger le sommet des chefs d'État et de gouvernement dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne.

Instant d'échange avec un Aviateur mettant en oeuvre un système de défense sol-air.

La dissuasion, clé de voute de la stratégie de défense

La visite s'est poursuivie au sein des unités des Forces aériennes stratégiques (FAS) où le général Thierry Burkhard a pu rencontrer les hommes et les femmes du 1er groupement de moyens spécialisés (1er GMS) qui mettent en œuvre au quotidien les éléments essentiels pour l’efficacité et la résilience de la dissuasion. Il les a remerciés pour leur engagement sans faille et leur grand professionnalisme.

La journée s'est conclue par un vol en Pilatus PC-21, le nouvel avion d'entraînement de l'École de l'aviation de chasse de la BA 709 de Cognac.