Actualité

Chammal : en patrouille avec un équipier fusilier de l'air sur la BAP au Levant

05/08/2021

Le caporal Tanguy, équipier fusilier de l’air au sein du Détachement protection (DETPRO) de la Base aérienne projetée (BAP) au Levant, est déployé pour la première fois en opération extérieure (OPEX).
Vignette

Le caporal met en pratique ce pour quoi il s’est rigoureusement préparé depuis 4 ans au sein de l’armée de l’Air et de l’Espace : la protection des personnels, de l’équipement militaire et des installations de la BAP. Il raconte : « J’ai toujours voulu être militaire, mon grand-père était pilote de chasse ».

Quelques minutes avant la patrouille, il se dirige vers le Joint Defense Operation Center (JDOC)centre névralgique de gestion de crise de la BAP, pour prendre ses consignes et s’équiper de son FAMAS et de son gilet pare-balles. Le trinôme du groupe de protection et d’intervention rassemble le caporal Tanguy, son co-équipier et le chef de groupe. Après la vérification du matériel et la communication établie avec le JDOC, la patrouille peut débuter.

Le périmètre de surveillance s’étend sur plusieurs kilomètres, de la zone vie à la zone opérationnelle, afin d’assurer la couverture sécuritaire de toute la zone militaire française. Le trinôme est renforcé par une équipe cynophile, composée d’un maître-chien et de son chien de patrouille. Attentifs au moindre détail, ils contrôlent l’intégralité de la base. Ce travail d’équipe exigeant lui permet d’apprendre des autres : « Protéger, c’est être au contact de plusieurs spécialités et découvrir de nouvelles méthodes de travail ».

Après plusieurs heures de patrouille, l’équipe est relevée. Une séance de sport en équipe entretient la cohésion du trinôme et renforce leur condition physique, mise à rude épreuve dans ce climat sec et chaud . Son emploi du temps est rythmé par les gardes statiques, les patrouilles, l’instruction et l’entraînement. Un rythme soutenu qu’impose une mission exigeante.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération CHAMMAL représente le volet français de l’opération internationale Inherent Resolve (OIR) rassemblant 80 pays et organisations. En coordination avec le gouvernement irakien et les alliés de la France présents dans la zone, l’opération CHAMMAL apporte un soutien militaire aux forces locales engagées dans la lutte contre Daech sur leur territoire. La Coalition internationale adapte en permanence son dispositif au Levant et la France poursuit son effort dans la région car le combat contre le terrorisme continue. L’opération CHAMMAL se concentre désormais sur son pilier « appui » et compte 600 soldats insérés au sein des états-majors d’OIR ou sur les déploiements aériens et maritimes.