Deux avions de l'armée de l'Air et de l'Espace déployés dans l'opération APAGAN
Actualité

Opération d’évacuation de ressortissants en Afghanistan

30/08/2021

Face à la dégradation de la situation sécuritaire et sur ordre du président de la République, les Armées lancent l’opération APAGAN d’évacuation de ressortissants en Afghanistan.
Vignette
 Deux avions de l'armée de l'Air et de l'Espace déployés dans l'opération APAGAN

Suite à la dégradation de la situation sécuritaire en Afghanistan, deux avions de transport de l’armée de l’Air et de l’Espace sont dépêchés aux Émirats arabes unis (EAU), sur la base aérienne 104 (BA 104) d’Al Dhafra. Déployés pour l’occasion, le C130 et l’A400M emportent à leur bord fret et personnel. Le premier décollage a été effectué dans la nuit du 16 au 17 août 2021. Le second a été fixé dans la matinée du 17 août. Renforcé par des militaires des Forces françaises stationnées aux EAU, le dispositif interarmées comprenant des éléments de protection, de transit aérien, d’accueil, de soutien médical et de commandement ainsi que de coordination, effectuera des norias entre Abou Dabi et l’aéroport de Kaboul. La première rotation a été assurée le 16 août. Cette opération est le fruit d’une étroite collaboration entre le ministère des Armées et le ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Vignette
Les appareils prennent la direction de la base aérienne d'Al Dhafra, aux Émirats arabes unis

Une fois accueillis et hébergés au sein des Forces françaises stationnées aux Émirats arabes unis, les ressortissants seront transportés vers la métropole par d’autres appareils de l’armée de l’Air et de l’Espace, notamment un A330 Phénix. Le 17 août, en fin d'après-midi, un premier vol transportant 41 personnes, Français et ressortissants d'autres pays, est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Le ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères, le ministère des Armées, le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l'Intérieur mettent tout en oeuvre pour offrir les meilleures conditions d'accueil des personnes évacuées. Un accompagnement médico-psychologique est, par ailleurs, organisé. Des procédures accélérées sont mises en place pour délivrer des visas aux ressortissants des pays tiers, après les vérifications nécessaires à la garantie de la sécurité intérieure. 

Le 18 août, en début de soirée, un second vol transportant plus de 200 personnes, parmi lesquelles 25 Français et des ressortissants de plusieurs nationalités, est arrivé sur le sol français. La grande majorité des personnes rapatriées sont afghans, principalement des femmes et des enfants. 

Un autre appareil, un A330 MRTT, de l'armée de l'Air et de l'Espace, en provenance d'Abou Dabi, aux Émirats arabes, a atterri en France le jeudi 19 août. 

21 août 2021

Quatre Français et 99 Afghans sont arrivés par un quatrième vol, d'Abou Dabi vers l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, dans la soirée du 20 août. 

Des rotations ont lieu entre Kaboul et la base des forces françaises aux Émirats arabes unis, afin de mettre en sécurité les ressortissants, avant de les acheminer vers la France. 

22 août 2021

Un A330 Phénix des Armées a atterri à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle dans la soirée du 21 août. À son bord se trouvait une centaine de ressortissants français et afghans. Il s'agit de la cinquième rotation en cinq jours. 

23 août 2021 

Florence Parly, ministre des Armées, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, se rendent aujourd'hui aux Émirats arabes unis pour rencontrer diplomates, militaires, policiers ainsi que l'ensemble des personnels qui concourent au bon déroulement des opérations d'évacuation, et pour remercier les autorités émiriennes pour leur soutien dans la conduite de ces opérations. 

24 août 2021

Un septième vol transportant plus de 250 personnes, parmi lesquelles cinq Français et 246 Afghans, est arrivé à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle dans la matinée du 23 août. 

Depuis le début des opérations, près de cent Français et plus d'un millier d'Afghans ont été évacués. 

25 août 2021

Un huitième et un neuvième vol, transportant plus de 450 personnes, majoritairement afghanes, se sont posés sur le tarmac de Roissy Charles-de-Gaulle, en début et en fin de matinée, le mardi 24 août. 

Depuis le début des opérations, près d'une centaine de Français et 1.500 Afghans ont rejoint le sol français. 

26 août.

L'opération Apagan s'achèvera vendredi soir, a annoncé ce jeudi le Premier ministre Jean Castex sur RTL. L’opération d’évacuation depuis l’aéroport de Kaboul prendra fin après le départ des militaires et des membres de l'ambassade de France mobilisés à Kaboul.

Sur Twitter, la ministre des Armées Florence Parly a précisé, à la mi-journée, que « plus de 2 700 personnes ont été évacuées par nos armées depuis le lundi 16 août. Merci à tous ceux qui risquent leur vie pour permettre la poursuite des norias vers Abou Dabi, puis Paris. La mobilisation continue », a-t-elle poursuivi.

Un dixième et un onzième vol, transportant près de 350 personnes, parmi lesquelles 27 Français et une grande majorité d’Afghans, sont arrivés à l’aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle dans la nuit et en début de matinée du 25 août. Un douzième vol est arrivé à Roissy en fin de soirée avec à son bord plus de 270 personnes, pour la plupart de nationalité afghane. 

27 août.

Un treizième vol, transportant 260 personnes, parmi lesquelles 8 Français et 252 Afghans, est arrivé à l’aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en début de matinée du 26 août. Un quatorzième vol est arrivé à Roissy en fin de soirée avec à son bord près de 200 personnes, pour la plupart de nationalité afghane.  

Depuis le début des opérations, plus d’une centaine de Français et plus de 2 500 Afghans, auront rejoint cette nuit le sol français.

28 août.

L’opération Apagan, déclenchée le 15 août à la demande du Président de la République, a pris fin le vendredi 27 août au soir. En moins de deux semaines, les militaires français ont mis en sécurité 2 834 personnes, dont 142 Français et 2 630 Afghans. L’armée française a opéré un double pont aérien : 26 vols entre Kaboul et Abou Dabi, 16 vols entre Abou Dabi et Paris.

La ministre des Armées a rendu hommage à l’engagement des militaires, diplomates et policiers français, ainsi qu’à tous ceux qui ont risqué leur vie pour permettre à ces milliers de personnes de fuir la terreur. La ministre remercie les Alliés de la France pour leur solidarité et leur soutien à cette opération, conduite avec professionnalisme.

Cette opération prend fin, mais la France reste mobilisée pour permettre le départ de tous ceux qui doivent être protégés.

30 août.

Dimanche 29 août, un A400M a atterri sur la base militaire de Villacoublay. A son bord, les personnels de l’ambassade de France à Kaboul ainsi que des militaires (forces spéciales) et des policiers. Il s’agit du dernier vol du pont aérien mis en place par la France.

Ils ont été accueillis par le Premier ministre, Jean Castex, la ministre des Armées, Florence Parly, ainsi que le chef d’état-major des Armées, le général d’armée Thierry Burkhard.

A l’occasion de cette dernière rotation de l’opération Apagan, Florence Parly a déclaré : « En tant que ministre des Armées, je salue particulièrement nos militaires : personnels navigants, soignants, opérateurs des forces spéciales, cuirassiers, mécaniciens, logisticiens. Leur professionnalisme, réactivité et leur sang-froid font honneur à la France. »

Vignette
Un A400M assure le transport de fret et de personnels
Concernant le contexte sanitaire, l’organisation de l'accueil est conforme à la réglementation sanitaire en vigueur sur le territoire :
  • Sauf schéma vaccinal complet, des tests de dépistage COVID-19 seront effectués de manière systématique, les personnes accueillies devront respecter une quarantaine de 10 jours (l'Afghanistan est actuellement un pays de la liste rouge),
  • Une vaccination contre la COVID 19 sera proposée.