Les Aviateurs français ont renforcé leur interopérabilité en compagnie de leurs homologues irakiens.
Actualité

CHAMMAL : entraînement conjoint des avions de chasse français et irakiens

19/08/2021

Deux Rafale de l’armée de l’Air et l’Espace (AAE) ont décollé de la Base aérienne projetée (BAP) au Levant afin de réaliser un entraînement avec quatre F16 des Forces aériennes irakiennes. 
Vignette
Les Aviateurs français ont renforcé leur interopérabilité en compagnie de leurs homologues irakiens.

Mené sous le contrôle aérien des Irakiens, cet entraînement reposait sur un scénario de type Blue versus Red. L’objectif des F16, la Blue Force, était de protéger une zone de combat située dans l’est de l’Irak tandis que les Rafale, la Red Force, simulaient une attaque.

Grâce à une préparation minutieuse et une exécution conforme au meilleur standard, l’exercice s’est parfaitement déroulé, démontrant l’excellente interopérabilité des Forces aériennes françaises et irakiennes. Pour le commandant Lindsay, leader de la patrouille des Rafale, « cet entraînement nous a permis d’observer notre capacité à travailler ensemble dans toutes les étapes d’une mission, de la coordination, à l’exécution jusqu’au débriefing ». En avril dernier, deux Rafale de la Marine nationale appartenant au Groupe aérien embarqué (GAé) s’étaient entraînés avec deux F16 irakiens dans le sud-est de l’Irak. Le scénario de l’exercice était alors de tester la défense de l’espace aérien irakien.

La France entretient aujourd’hui des liens privilégiés avec l’Irak, ces interactions contribuent à renforcer ce partenariat, encore amené à se développer dans de nombreux domaines.

La France est le 3e contributeur au sein de la Coalition internationale engagée contre Daech. Elle apporte aux Forces locales un appui conséquent pour notamment améliorer la connaissance de la situation sur le terrain et frapper les capacités de nuisance résiduelles du groupe terroriste, contenu à un niveau insurrectionnel. Elle prodigue également, avec les alliés de la Coalition, du conseil aux états-majors irakiens pour améliorer l’emploi de leurs unités comme la planification de leurs opérations. Il s’agit ainsi d’accompagner la stabilisation de la région pour prévenir la résurgence de Daech sur le long terme.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération CHAMMAL représente le volet français de l’opération internationale INHERENT RESOLVE (OIR) rassemblant 80 pays et organisations. En coordination avec le gouvernement irakien et les alliés de la France présents dans la zone, l’opération CHAMMAL apporte un soutien militaire aux forces locales engagées dans la lutte contre Daech sur leur territoire. La Coalition internationale adapte en permanence son dispositif au Levant et la France poursuit son effort dans la région car le combat contre le terrorisme continue. L’opération CHAMMAL se concentre désormais sur son pilier « appui » et compte 600 soldats insérés au sein des états-majors d’OIR ou sur les déploiements aériens et maritimes.