Actualité

Le Royaume-Uni décore un pilote français de la Seconde Guerre mondiale

16/09/2021

L'ambassadrice britannique a décoré l'adjudant Brière, pilote de combat français durant la Seconde Guerre mondiale, à titre posthume, à l'occasion des 81 ans de la bataille d'Angleterre. 
Vignette
La famille de l'adjudant Brière, en compagnie de l'attaché défense air de la Royal Air Force.

« Je suis très émue de savoir que mon oncle fut un héros de guerre. Cela m’apporte beaucoup de fierté, que je compte transmettre à mes enfants, à mes petits enfants », partage Odile Aubert, nièce de l’adjudant Yves Brière, pilote de combat s’étant illustré dans le ciel britannique durant le second conflit mondial. 81 ans plus tard, le 15 septembre 2021, l’Aviateur s’est vu remettre trois médailles, à titre posthume, lors d’une soirée à l’ambassade de Grande-Bretagne. La remise des décorations a été assurée par Menna Rawlings, ambassadrice du Royaume-Uni en France, en présence du général Frédéric Parisot, major général de l’armée de l’Air et de l’Espace (MGAAE), et de hautes autorités civiles et militaires, françaises comme alliées.

 De la vie quotidienne aux honneurs militaires

Son oncle, elle le connaît au travers des récits familiaux. Depuis l’enfance, Odile Aubert entend parler de cet oncle, Yves Brière, adjudant dans l’armée de l’Air, membre de l’escadron du commandant Mouchotte et mort au combat le 13 mai 1941 en mer d’Irlande. « J’ai pu avoir accès à tous les papiers de mon oncle, notamment son livre de bord », ajoute la nièce du héros de guerre.

Il y a près de deux ans, Odile Aubert est contactée par une association effectuant des recherches généalogiques en vue de retrouver des familles de militaires français engagés contre les forces aériennes de l’Allemagne nazie. « L’association nous a retrouvés, mes frères et moi, par le biais d’un arbre généalogique que j’avais mis en ligne. Évidemment, mon oncle figurait dessus. J’ai donc été contactée par ce canal-là, s’exclame-t-elle. Je n’aurais jamais cru que mon oncle puisse être honoré tant d’années après. Lors de la commémoration, nous avons beaucoup pensé à notre tante, aujourd’hui décédée, qui était très liée à Yves, son frère. » La famille de l’adjudant Brière s’est vue remettre, à titre posthume, la 1939-1945 Star avec agrafe « Battle of Britain », une décoration particulièrement rare, remise à seulement 2 945 personnes dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale. L’Aviateur a également été décoré de l’Aircrew Europe Star et de la War Medal 1939-1945.

Vignette
L'Aviateur a été décoré, à titre posthume, pour ses faits de guerre auprès des forces aériennes britanniques.

Plus tôt dans la soirée, Geneviève Darrieussescq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, s’était rendue sur la tombe du Soldat inconnu, en compagnie de l’ambassadrice britannique, du général Christophe Abad, gouverneur militaire de Paris (GMP), et du général Frédéric Parisot. Dans le cadre des commémorations de la bataille d’Angleterre, la flamme sous l’Arc de Triomphe a été ravivée. Pour cet événement, les hautes autorités présentes étaient accompagnées de la musique et du 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine.

La bataille d’Angleterre s’est déroulée entre juillet 1940 et mai 1941. Étape décisive dans le conflit, elle met fin aux victoires éclaires de la LuftWaffe, l’armée de l’air allemande. Les assauts allemands visaient, initialement, à détruire la Royal Air Force et l’ensemble des infrastructures aéronautiques britanniques.

 T.H.

Ravivage de la flamme, sous l'arc de Triomphe

L'ambassadrice britannique conviée à la cérémonie

Un hommage franco-britannique