reaper-vol-transfrontalier-1
Actualité

Le drone Reaper effectue son 1er vol transfrontalier dans l’espace aérien civil

10/01/2022

Le 13 décembre 2021, la France et l’Espagne ont contrôlé avec succès un drone MQ-9 Reaper de l’escadron de drones 02/33 « Savoie » dans le même espace aérien que les avions commerciaux.

Depuis janvier 2017, les autorités civiles et militaires françaises mènent une campagne d’expérimentation pour explorer le cadre opérationnel et les évolutions nécessaires à la poursuite de l’intégration des drones MALE (moyenne altitude longue endurance) dans le trafic aérien civil.

Après des mois de préparation entre les armées de l’air espagnole et française, et les contrôleurs civils de ces deux nations, le Reaper a pris son envol depuis la base aérienne (BA) 709 de Cognac-Châteaubernard à 12h30, le 13 décembre dernier. Lors de la première phase, l’aéronef a été pris en compte par les contrôleurs aériens civils du centre de contrôle de Bordeaux pour rejoindre les frontières espagnoles.

L'aéronef a ensuite survolé les Pyrénées. À l’issue, les contrôleurs aériens espagnols ont pris le relais. Depuis Madrid, les opérateurs civils et militaires ont appuyé le vol en prenant en compte les avions commerciaux. Une première, puisqu’en temps normal, les drones opèrent dans des zones séparées du trafic civil.

Le Reaper en vol a ensuite atteint un nouvel espace aérien placé sous la responsabilité du centre de contrôle de Barcelone, avant de passer sous celle du centre de Marseille. Lors de la dernière partie du vol, le contrôle du Reaper a été transféré aux centres de Bordeaux puis de Cognac, avant d’atterrir sur la BA 709 à 16h00.

À l’occasion de ce premier essai réussi, le drone Reaper a reçu les mêmes prestations de contrôle aérien qu’un avion commercial. Séparé des aéronefs civils, il a pu coexister avec eux dans le trafic aérien conventionnel. Le retour d’expérience de cette mission orientera les travaux de l’Agence européenne de défense afin d’établir une future réglementation adaptée. Dans un premier temps, elle sera à destination des besoins de la défense et dans un second temps, elle permettra de faciliter l’émergence des futurs drones civils de la catégorie Certified*. 

reaper-vol-transfrontalier-2

Reaper : 1er vol transfrontalier dans l’espace aérien civil

reaper-vol-transfrontalier-1-bis

Reaper : 1er vol transfrontalier dans l’espace aérien civil

*La catégorie « certifié » couvre les opérations présentant le niveau de risque le plus élevé. Les futurs vols de drones avec passagers à bord comme le taxi aérien, par exemple, entreront dans cette catégorie. L'approche utilisée pour assurer la sécurité de ces vols sera très similaire à celle utilisée pour l'aviation habitée.