Shikra-1
Actualité

La base opérationnelle avancée de Djibouti, point d’appui de la mission Shikra

14/01/2022

Du 5 janvier au 3 février 2022 dans le cadre de la mission Shikra, l’armée de l’Air et de l’Espace déploie un dispositif aérien dans la zone de l’Afrique de l’Est et tout particulièrement à Djibouti.

En préalable à cette séquence djiboutienne, deux Rafale B et un A330 MRTT Phénix ont relié la France métropolitaine à l’île de La Réunion le 5 janvier 2022, en une unique étape de plus de 9 000km et douze heures de vol. Après cette illustration de la capacité de l’armée de l’Air et de l’Espace à rejoindre et protéger dans des délais très courts ses territoires ultramarins, le dispositif a rejoint la base opérationnelle avancée (BOA) de Djibouti le 8 janvier, pour une durée de trois semaines.

Une deuxième opération de projection de puissance depuis la France vers la base aérienne (BA) 188 de Djibouti a ensuite été conduite le 10 janvier. Deux Rafale B, deux Mirage 2000-5, trois Mirage 2000 D et un avion ravitailleur MRTT ont réalisé un raid de plus 5 000km, avec une mission d’entrée en premier à l’arrivée dans l’espace aérien djiboutien. Cherchant à s’opposer au raid, les Rafale venant de La Réunion et les Mirage 2000-5 de l’escadron de chasse 3/11 « Corse » de la BA 188, ainsi que des systèmes de défense sol-air simulant du déni d’accès, ont permis d’entraîner les équipages à un combat de haute intensité après plus de huit heures de vol.

Une nouvelle séquence d’entraînement de plusieurs jours dans un environnement particulièrement propice s’ouvre désormais aux côtés des Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj). Le point d’appui opérationnel que représente Djibouti permet en effet aux militaires de rencontrer des conditions de préparation opérationnelle similaires à celles des opérations extérieures actuelles. La parfaite connaissance du terrain et des spécificités aéronautiques du Centre de coordination des opérations aériennes et de l’escadron de chasse 3/11 « Corse » permettent de faciliter le travail des équipages arrivant de métropole.

Toute la base opérationnelle avancée, de la BA 188 au groupement de soutien, en passant par le centre médico-chirurgical interarmées, est mobilisée pour cet exercice de grande ampleur pour l’armée de l’Air et de l’Espace. C’est ainsi plus de 300 Aviateurs et une dizaine d’aéronefs qui sont rassemblés sur Djibouti. Tout en mettant en œuvre des mesures sanitaires strictes, les FFDJ sont également au cœur de leur mission d’appui stratégique des armées en Afrique de l’Est.

Les Forces françaises stationnées à Djibouti accueillent chaque année des militaires français et étrangers dans le cadre de leur préparation opérationnelle. C’est entre 8 000 et 10 000 militaires par an qui transitent sur la BOA de Djibouti grâce à l’accord de Défense signé en 2011 (TCMD - traité de coopération en matière de Défense) entre la France et la République de Djibouti.

Retour en images sur la mission Shikra

Retour en images sur la mission Shikra

Retour en images sur la mission Shikra

Retour en images sur la mission Shikra