finex_1
Actualité

VOLFA : clap de fin pour l’édition 2021

19/10/2021

L’exercice "Volfa" a réuni 50 avions de chasse et de transport, ainsi que 750 Aviateurs, qui ont, pendant trois semaines, mené 25 raids aériens avec l'objectif d'être au rendez-vous des opérations.

Une dernière mission d’entrainement est venue conclure l’exercice

C’est au terme d’une dernière mission de Combat Search and Rescue (CSAR) orchestrée par les Caracal de l’escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées » de la base aérienne 120 de Cazaux, que les blue de la coalition – formée par les moyens des huit nations engagées – ont repoussé les forces ennemies. « Nous allons déposer les commandos danois en territoire hostile. Leur mission, c’est de progresser en toute discrétion pour extraire les deux survivants et les ramener à bord, afin de les mettre le plus rapidement possible en sécurité », expliquait le capitaine Christophe, mission commander (chef de mission), en guidant son package d’hélicoptères vers la zone d’exercice.

« Notre mission était d’aller récupérer deux pilotes qui avaient été contraints à l’éjection en territoire ennemi. Nous avons atteint notre objectif, il y a toujours des enseignements à tirer mais le résultat est là », se réjouit le capitaine Alex, pilote de l’escadron de chasse 2/30 « Normandie-Niémen », en posant le pied à terre.

Le Redland, dont le chef a fui la zone de combat, a été vaincu. Le scénario touche à sa fin après trois semaines d’affrontements aériens et terrestres de haute intensité. Continu et évolutif, le déroulé de l’exercice a permis aux participants de réaliser une véritable campagne aérienne, comparable à une opération réelle.

 

Une édition 2021 qui affiche un bilan très satisfaisant

L’exercice « Volfa 2021 », lancé le 27 septembre dans le sud-ouest de la France s’est terminé le 15 octobre 2021. 25 raids aériens menés à bien, 1 284 heures de vol affichées et plus de 750 Aviateurs français mobilisés, le tout encadré par les 85 membres de l’équipe de conduite. Le colonel Gilles, directeur de l’exercice, se réjouit des très bons résultats obtenus au long des trois semaines. « L’année 2021 marque un changement de dimension pour “Volfa”. Nous sommes passés d’un exercice de préparation opérationnelle à un exercice de préparation aux opérations. Les enjeux étaient d’évaluer le niveau de préparation des forces pour faire face à un conflit de haute intensité. »

La haute intensité, c’est « être capable de taper très fort, très vite, mais aussi de tenir la distance. C’est être avant tout capable de gérer au mieux de nouvelles dimensions. La 3e dimension, l’espace, le « cyber » ou encore l’informationnel sont des notions que nous intégrons dans notre préparation aux combats de demain », explique le général Laurent Lherbette, commandant des Forces aériennes de l’armée de l’Air et de l’Espace. Et de conclure : « Nous devons gagner la guerre avant la guerre, et nous préparer en conséquence. L’exercice “Volfa” doit continuer à évoluer pour permettre à ses composantes d’être au rendez-vous de la haute intensité. »

Pour plus d’informations sur l’exercice, retrouvez les épisodes « VOLFA 2021 » sur la chaine YouTube de l’Armée de l’Air et de l’Espace à l’adresse suivante https://www.youtube.com/channel/UC9tdrNLs9QpsFZI050UARkQ

finex_1

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"

finex_2

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"

finex_3

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"

finex_4

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"

finex_5

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"

finex_6

L'édition 2021 de l'exercice "Volfa"