Actualité

Première présentation au drapeau de la rentrée à l'EFSOAAE de Rochefort

01/09/2021

Vendredi 27 août 2021, 77 élèves sous-officiers de l’École de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air et de l’Espace (EFSOAAE) de Rochefort ont été présentés au drapeau.
Vignette
La cérémonie clôture une formation de quatre mois.

Présidée par le colonel Damien, commandant en second l’EFSOAAE, cette cérémonie marque officiellement la fin de leur formation militaire initiale de quatre mois et leur entrée dans la communauté des Aviateurs. Cet évènement qui s’est tenu en présence des familles des élèves, des autorités militaires et civiles et des associations patriotiques, était également la première cérémonie de la rentrée pour l’école.

Vignette
La présentation au drapeau a été présidée par le commandant en second de l'école.

A l’issue de cette cérémonie, les trois premiers élèves de la promotion ont reçu une récompense, remise par le colonel Damien. Le major de promotion, issu de la spécialité « technicien matériel d’environnement aéronautique » poursuivra bientôt sa formation au sein de l’Escadron de formation aérienne des spécialités sol (EFASS) à Rochefort, dans le but d’apprendre son futur métier, avant de rejoindre les forces.

Cette cérémonie s’est achevée par le passage de deux PC-21 de la base aérienne 709 de Cognac lors du traditionnel défilé à pied des élèves, qui clôture cette présentation au drapeau. Fierté et émotion ont pu se lire en transparence sur le visage de ces jeunes sous-officiers issus de toutes les spécialités.

Élèves au sein de l’Escadron de formation militaire (EFM), ces jeunes sergents font désormais partie des sous-officiers de l’armée de l’Air et de l’Espace, qui représentent la majorité de ses effectifs (60%).

 

 

Un élève mécanicien porte-drapeau de l’Ecole de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air et de l’Espace (EFSOAAE)

Vignette

« Honneur et patrie » ces deux mots, inscrits sur le drapeau de l’école de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air et de l’Espace (EFSOAAE) résonnent de manière particulière dans le cœur du sergent Victor, porte-drapeau de la base école de Rochefort.

En effet, pour la première fois, un élève s’est vu confier cet honneur en tête du dispositif de la garde au drapeau de l’école.

Agé de 22 ans, titulaire d’un DUT en génie industriel et maintenance, ce jeune sous-officier, engagé en 2019, est aujourd’hui en formation professionnelle à l’Escadron de formation à la maintenance aéronautique de Défense (EFMAD) à Rochefort dans la spécialité mécanicien vecteur-moteur.

Il déclare : « J’ai toujours voulu me rendre utile à mon pays d’une manière ou d’une autre. Après avoir songé un moment à une carrière de pompier professionnel, je me suis dirigé vers l’armée de l’Air et de l’Espace car elle répondait à toutes mes attentes. Je voulais mettre à profit mes connaissances acquises en milieu civil et travailler sur des technologies de pointe, en France mais aussi et surtout à l’étranger. Aujourd’hui j’ai trouvé ma voie et je me sens à l’aise dans mon cursus ». Passionné d’hélicoptères, il espère rejoindre l’Escadron d’hélicoptères (EH 1/67) de le base aérienne 120 de Cazaux à l’issue de sa formation.

S’il s’épanouit dans son domaine technique, le rôle qui lui est dévolu aujourd’hui au centre de la garde au drapeau le comble sur le plan militaire. « C’est une chance et un honneur pour moi de porter le drapeau de mon école confesse le jeune mécanicien. Lorsqu’un volontaire a été recherché pour ce poste prestigieux, j’étais déjà dans la garde au drapeau et j’ai proposé que l’un d’entre nous remplisse le rôle. » Son vœu a été exaucé car c’est lui qui a été retenu. « Je mesure la chance qui m’a été donnée et j’ai à cœur de prouver au général qu’il a eu raison de me faire confiance » confesse-t-il.

 

Les jeunes sergents préparent leur entrée dans les forces

Les familles des élèves ont été conviées pour l'occasion

La présentation au drapeau a été présidée par le commandant en second de l'école.

Les élèves rejoignent la communauté des Aviateurs

Cette année, un élève mécanicien est porte drapeau