franco-iraquien_1
Actualité

CHAMMAL - Entraînement franco-iraquien au combat aérien

03/11/2021

Deux Rafale de la base aérienne projetée (BAP) au Levant ont rejoint quatre F-16 du 11e fighter squadron des forces armées iraquiennes afin de s’entraîner au combat aérien.

Cet exercice a permis aux Aviateurs de varier les missions d’entraînement du groupe de bombardement au Levant de la BAP. Le scénario consistait, pour les F-16 et les Rafale, à se rendre en territoire hostile et à faire face à une menace pouvant être engagée en beyond visual range (BVR), c’est à dire détectable au-delà de la portée optique. Chaque participant pouvait utiliser tout l’armement air-air dont il disposait sur son appareil : canons, missiles infrarouges voire missiles à autodirecteur actif.

S’appuyant sur leurs expertises respectives, les pilotes français et iraquiens ont pu, à travers cet entraînement commun, renforcer leur interopérabilité. Cet exercice de haut du spectre témoigne de l’implication de la France dans la montée en puissance des forces de défense iraquiennes, notamment dans la maîtrise de leur espace aérien, gage de souveraineté de ce dernier.

À l’issue de l’exercice, les Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace ont poursuivi leur vol pour réaliser une mission en Iraq au profit de l’opération Inherent Resolve (OIR) après avoir effectué plusieurs ravitaillements en vol.

Pour plus d’informations sur l’opération Chammal, rendez-vous sur le site de l’armée de l’Air et de l’Espace à l’adresse suivante :https://air.defense.gouv.fr/search-solr?search_api_fulltext=chammal&type=All&site=0

 

Lancée le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente le volet français de l’opération internationale Inherent Resolve (OIR) rassemblant 78 pays et 5 organisations internationales. En coordination avec le gouvernement iraquien et les alliés de la France présents sur le théâtre, l’opération Chammal apporte un soutien militaire aux forces locales engagées dans la lutte contre Daech sur leur territoire, il s’agit particulièrement de prévenir la résurgence de Daech aujourd’hui contraint à l’insurrection. La coalition internationale adapte en permanence son dispositif au Levant, elle se concentre désormais sur l’accompagnement et le conseil aux forces iraquiennes pour qu’elles puissent assurer à terme, seules, la sécurité du pays afin que le gouvernement iraquien et les organisations internationales puissent agir en faveur de la stabilité du pays. L’opération compte 600 soldats insérés au sein des états-majors d’OIR et présents sur les déploiements aériens permanents, le dispositif est régulièrement complété par des moyens maritimes

 

franco-iraquien_1

Entraînement franco-iraquien au combat aérien

franco-iraquien_2

Entraînement franco-iraquien au combat aérien