Satellites

Fiche

CSO 1

Vignette
©CNES

 

CSO 2

Vignette
©CNES

 

Présentation de la stratégie spatiale

La LPM 19-25 traduit un effort financier de 4,3 Md€ tous programmes confondus dans le domaine espace dont l’effort complémentaire consenti sur le domaine de la maîtrise de l’espace dans le cadre de la nouvelle stratégie ministérielle. Elle est marquée par :

- La mise en service des plusieurs capacités spatiales majeures :

  • Capacité d’observation avec la mise en orbite des satellites CSO (2 déjà en orbite) dans le cadre du programme d’armement MUSIS
  • Capacité de renseignement d’origine électromagnétique avec le satellite CERES (lancement septembre 2021)
  • Cœur souverain télécom : SYRACUSE IV A et B : lancement septembre 2021 et juin 2022 et réalisation du segment sol

- Le lancement en réalisation du premier incrément de la capacité PNT (Positioning, Navigation, Timing) OMEGA en cohérence avec les calendriers des porteurs (Rafale F4 et PA CDG)

- Les travaux de préparation des capacités futures dont les programmes d’armement (IRIS, CELESTE, ARES) avec une mise en service à l’horizon 2028 qui implique un lancement en réalisation de ces programmes en 2023

- Successeur du radar GRAVES : 1ère capacité opérationnelle en 2023 – pleine capacité à l’horizon 2030

GRAVES qui s’inscrit dans une feuille de route capacitaire Maitrise de l’Espace finalisée et validée par la ministre dans ses grandes lignes :

- Extension des capacités de connaissance de la situation spatiale sur toutes les orbites

- Développement d’une capacité de défense active dans l’espace

- Mix patrimonial / services

- Signature d’un premier contrat de service de données de surveillance en mai 2020 dans le domaine de la radiofréquence (contrat avec Safran Data Systems)

- Lancement du démonstrateur YODA visant à démontrer en orbite, en 2023, notre capacité à mener des opérations de proximité : un cas d’école d’une opération agile, audacieuse, innovante permis par une volonté commune et un travail conjoint avec la DGA, le CNES et l’AID

- Etudes sur les charges utiles embarquées

- Système de commandement et de contrôle des opérations spatiales au cœur de notre capacité future

  • Travail en mode agile pour une première capacité en 2023 à partir d’un outil développé par des opérateurs militaires (présenté au PR à Orléans)

- Enjeu majeur : la donnée facteur clé de :

  • Succès (Ingestion, traitement par calcul HP, IA, visualisation / décision, simulation)
  • Souveraineté (maitrise indispensable de la donnée et du stock de données)

   

Espace : Appui aux opérations

Vignette

    

Espace : Space Domain Awareness

Vignette